Mon Tour du Mont Blanc

Projet de trek sur 16 jours, en solo, en bivouac (ou campings) et semi-autonomie (quelques repas en refuge)


Je veux avoir le temps de flâner, de contempler, de savourer les levers et couchers de soleil à la porte de ma tente, d'observer la faune locale au petit matin, de prendre 10 fois un insecte, une fleur ou un sommet en photo.
Je veux avoir le temps de "faire du rien", face à la nature, lac ou montagne, vallon ou piton rocheux, brin d'herbe ou nuage; m'asseoir et être là, pleinement, intensément.
Je veux avoir le temps de me féliciter pour les fois où j'aurai surmonté mes doutes, mon vertige, mes hésitations, mes tentations de renoncement.
Je veux avoir le temps de me féliciter pour les fois où j'aurai pu raisonnablement renoncer.

Je veux avoir le temps de ressentir chaque minute de cette expérience.


220km, D+18246m/-18246m, 100h30

Trace GPX prévisionnelle: Projet TMB 2020
NB, les étapes sont calculées avec VisuGPX, les temps affichés sont les temps de marche effective.


J1 : Les Houches (980m) – Col de Tricot (2120m) Bivouac
Mise en jambe dès l’arrivée du train.
Montée directe depuis Les Houches, par le col de Voza, avec un premier point de vue sur les sommets environnants. Puis, passerelle au dessus du torrent de Bionnassay et de la langue terminale du glacier de Bionnassay, et montée tranquille jusqu'au col de Tricot.
1ères échelles ; 1er bivouac
11km, D+1366m/-244m, 6h15

J2 : Col de Tricot (2120m) – Lac d’Armancette (1673m) Bivouac
Montée douce jusqu’au Refuge de Plan Glacier (2680m) par le Chemin des Contrebandiers, entre le Glacier de Tricot et le Glacier du Miage; sentier en balcon, équipé de câbles par endroits.
Descente en contrebas du Glacier de Miage, dans la Moraine de l’Ours, dans les pâturages vers les refuges de Miage et du Truc. Panorama sur le Mont Joly.
Puis promenade tranquille, en contournant Les Contamines-Montjoie, jusqu’au lac d’Armancette, niché sous les Dômes du Miage, au coeur d’anciens alpages.
14km, D+1315m/-1720m, 6h45

J3 : Lac d’Armancette (1673m) – Lacs Jovet (2185m) Bivouac
Je rejoins le sentier du Tour du Pays du Mont-Blanc (chemin Claudius Bernard), jusqu’au refuge de Tré la Tête (1969m) au pied de la langue terminale du Glacier de Tré la Tête.
Direction Nant-Borrant et ses ponts (1400m). Remontée douce jusqu’aux Lacs Jovet, au pied de la crête allant du Mont Tondu (3196m) à la Tête Nord des Fours (2756m) que je rejoindrai le lendemain.
16km, D+1445m/-923m, 7h30

J4 : Lacs Jovets (2185m) – Tête Nord des Fours (2756m) Bivouac
Je retrouve le chemin classique du Tour du Mont-Blanc qui me mène jusqu’au Col du Bonhomme (2329m), puis au refuge du Col de la Croix du Bonhomme (2443m).
Direction le Col des Fours (2665m) puis le belvédère de la Tête Nord des Fours (2756m), qui offre la vue sur le massif du Mont Blanc, (dont l’aiguille des Glaciers), le Beaufortain, les Aravis, le Haut-Giffre, une partie du Chablais et les sommets de la Tarentaise.
Mini étape permettant le repos et la contemplation. J'espère que bouquetins ou chamois seront au RDV.
9km, D+924m/-396m, 4h30

J5 : Tête Nord des Fours (2756m) – Mont Fortin (2758m) Bivouac
Une étape un peu plus rude mais qui mérite ces efforts : longue descente jusqu'à la Ville des Glaciers (1700m), avec des emplettes de fromage, puis remontée au Col de la Seigne (2516m), qui marque la frontière avec l’Italie, et l’entrée du Val Veny. On y aperçoit les Pyramides Calcaires, les pâturages de Lex Blanche, le Mont Fortin, l’Aiguille de Tré-la-Tête, le Mont Percé, le Mont Blanc, l’Aiguille du Peuteurey, la Dent du Géant, les Grandes Jorasses.
Progression vers le Col de Chavannes (2592m) d’où la vue est encore plus spectaculaire. Arrivée au Mont Fortin, pour une vue « extatique » sur le glacier « himalayen » du Miage. Le Mont Blanc est à 8km, autant dire à portée de main ! On peut également admirer le massif du Ruitor, les Alpes Valaisannes avec le Cervin, le Mont Rose, le Grand Combin, le Mont Pourri mais surtout, vue sur toute la chaîne du Mont-Blanc de l'Aiguille des Glaciers à l'ouest aux Grandes Jorasses jusqu'au Val Ferret à l'est.
17km, D+1280m/-1270m, 7h30

J6 : Mont Fortin (2758m) – Courmayeur (1224m) Ravitaillement + HOTEL !
Descente quasi continue, accompagnée par le versant sud du massif du Mont-Blanc, un mur de 3000m de haut qui surplombe le Val Veny. Je rejoins le circuit classique du TMB au niveau de l’Arp Vieille Supérieure, puis, passage aux lacs des Vesses et Chécrouit, face aux Glaciers de la Lex Blanche, de Miage et de la Brenva, ainsi que l’imposante Aiguille Noire de Peuterey, l’Aiguille de la Brenva et l’Aiguille de Tré-la-Tête; après le Refuge de Maison Vieille (1956m), variante par ND-de-la-Guérison, pour rejoindre Courmayeur.
Cette courte journée de marche va permettre d’avoir le temps de se ravitailler et de faire un peu de tourisme dans Courmayeur, avant de rejoindre l’HOTEL pour la nuit. (Pas de refuge ni camping à proximité immédiate). 
15km, D+271m/-1771m, 4h30

J7 : Courmayeur (1224m) – Tête Bernarda (2533m)/Pas-entre-deux-Sauts (2521m) Bivouac
Une longue étape toute en montée pour aller chercher le bivouac au dessus des 2500m requis.
Passage classique au refuge Bertone (1970m) avant l’escapade, magique, qui prolonge, vers le Val Ferret, l’éblouissement face à cette magnifique face sud du massif du Mont-Blanc. Je chercherai le bivouac entre la Tête Bernarda (2533m), la Tête de la Tronche (2584m) et le Pas-entre-deux-Sauts (2521m).
min: 8km, D+1292m/-87m, 5h15
max: 11km, D+1677m/-381m, 7h00

J8 : Tête Bernarda (2533m)/Pas-entre-deux-Sauts (2521m) – Grand Col Ferret (2537m) Bivouac
Face à un paysage grandiose, du Mont Dolent aux Dômes de Miage, en passant par la Dent du Géant et l’Aiguille Noire de Peuterey, descente jusqu’au refuge Bonatti (2025m), puis refuge Elena (2055m), avant d’attaquer la dernière et rude montée au Grand Col Ferret pour le bivouac, à la frontière entre l’Italie et la Suisse.
max : 17km, D+1334m/-1249m, 7h30
min : 14km, D+1000m/-983m, 5h45

J9 : Grand Col Ferret (2537m) – Camping des Glaciers (La Fouly) (1600m) Camping
2 petites montées, à la Tête de Ferret (2714m), à la frontière entre le Valais suisse et la Vallée d’Aoste italienne, traversée jusqu’au Petit Col Ferret (2490m), puis courte montée au Bivouac Fiorio (2724m), au pied du Dolent avec vue sur le cirque glaciaire encadré par les Monts Rouges  et l’Aiguille du Triolet, le Mont Dolent, le Mont Grépillon et et la Pointe Allobrogia. 
Redescente par le même chemin, puis, en longeant la Combe des Fonds, arrivée à La Fouly.
11km, D+545m/-1480m, 4h00

J10 : Camping des Glaciers (1600m) – Relais d’Arpette (1630m) Bivouac
Etape que certains évitent en prenant le bus. En fond de vallée. J’ai le temps, je profite de cette marche tranquille.
Passage par Champex-Lac (1480m), station surnommée « le petit Canada suisse », située dans la région du Pays du St-Bernard, célèbre pour ses chiens du même nom. Ravitaillement
17km, D+917m/-874m, 6h30

J11 : Relais d’Arpette (1630m) – Cabane des Grands (2110m) Bivouac
Une des étapes un peu rude par la montée à la fenêtre d’Arpette (2665m).
Vue imprenable sur le Glacier du Trient. Des passages câblés.
Pause au Chalet du Glacier, avant de remonter bivouaquer 500m plus haut, face aux Glaciers du Trient et des Grands.
11km, D+1610/-1141m, 6h45

J12 : Cabane des Grands (2110m) – Col des Posettes (1997m) Bivouac
Journée de détours : par la Tête de Balme (2321m), redescente vers les sources de l’Arve, puis direction le Refuge Albert 1er (2707m), perché au-dessus du Glacier du Tour, face aux Aiguilles du Chardonnet et du Tour.
De l’autre coté de la vallée, ce sont les Aiguilles Rouges qui attirent le regard. Là encore du chemin câblé.
Passage conseillé ? par les Ecuries de Charamillon, pour un bon repas, avant de repartir vers le Col des Posettes, 1h plus loin, pour poser la tente.
18km, D+1355m/-1476m, 7h45

J13 : Col des Posettes (1997m) – Refuge de Lognan (2050m) Bivouac
Nouveau détour, cette fois-ci par la vallée.
Après l’Aiguillette des Posettes (2201m), descente vers Argentière (1250m), que je contourne en rejoignant le Petit Balcon Nord, puis, direction le Glacier d’Argentière, logé entre l’Aiguille Verte et l’Aiguille d’Argentière; celui-ci figure comme l’un des rares glaciers de la vallée offrant au regard ses merveilles au prix de quelques légers efforts, jusqu’au point de vue (2340m).
Retour ensuite pour se poser à légère distance du Chalet-Refuge de Lognan.
17km, D+1463m/-1363m, 7h45

J14 : Refuge de Lognan (2050m) – Lac Blanc (2370m) Bivouac
Un dernier Ravitaillement à Argentière en début de matinée, puis, longue remontée vers le Lac Blanc, détour incontournable, enchâssé au creux des Aiguilles Rouges.
Je rejoins le tracé du GRP Tour du Pays du Mont-Blanc au Col des Montets (1461m), sentier balcon dans la réserve des Aiguilles Rouges, qui passe par les Lacs des Chéserys (2200m), et permet d’éviter les «vertigineuses» échelles d’accès à l’Aiguillette d’Argentière et son pic immortalisé par Gaston Rebuffat.
Au Lac Blanc, le panorama est grandiose, vers le Glacier et l’Aiguille d’Argentière, l’Aiguille Verte, les Drus, la Mer de Glace, la paroi nord des Grandes Jorasses.
13km, D+1203m/-908m, 6h15

J15: Lac Blanc (2370m) – Lac du Brévent (2140m) Bivouac
Une dernière rude journée, pleine de paysages à couper le souffle, mêlant Aiguilles Rouges et Massif du Mont-Blanc.
Le sentier balcon se prolonge avec de petites détours et vallonnements par les Lacs Noirs (2540m), le Lac Cornu (2300m), le Col Cornu (2414m), et la descente vers Plan Praz (2000m).
Et je retrouve le GR classique qui remonte vers le Col du Brévent (2368m) puis le Brévent (2525m), avant de filer vers le Lac du Brévent pour le dernier bivouac.
16km, D+1335m/-1558m, 7h15

J16 : Lac du Brévent (2150m) – Les Houches (980m)
Je continue, en balcon, via la Tête (2276m) et le Col (2130m) de Bellachat, vers l’Aiguillette des Houches (2285m), d’où la vue est magnifique, face au Mont Blanc et ses sommets voisins, de l’Aiguille Verte au Mont Joly. En se retournant, on aperçoit la chaîne des Fiz avec la Pointe d’Anterne, le massif des Aiguilles Rouges jusqu’au Mont Buet.
Puis dernière et longue descente vers Les Houches en passant par les Chalets de Chailloux, j’en profiterai par faire un petit détour par le parc animalier de Merlet s’il est ouvert.
Direction la gare des Houches?
Ou encore une nuitée au Pays du Mont-Blanc?
14km, D+542m/-1762m, 4h45























Commentaires